Les cours collectifs Education & Jeux

Un ou deux samedis après-midi par mois, j'organise des cours collectifs "Éducation et Jeux".
15 h > 17 h
15 h >16h : 1 heure pour apprendre ou réviser les exercices de base : Assis, Couché, Marche en laisse, Stop, Marche en longe.
16h >17h : 1 heure Jeux Individuel ou à plusieurs chiens;
2 heures qui permettront aussi de socialiser votre chien aux congénères, de travailler dans un milieu différent, de travailler un exercice précis vu lors d'un forfait éducation ou d'un stage, de s'entrainer en vue des DoggyGames, etc ...

"Education et Jeux" ... Pour quoi faire ?

Pour apprendre, travailler, répéter ou réviser ce que nous aurons vu dans les forfaits Éducation ou les stages Ce sont des cours d'éducation. Pas de comportement. Vous pouvez venir pour régler une problématique ÉDUCATION et en rester là.
L'occasion de corriger et de se perfectionner sur le terrain en présence d'autres chiens qui interagiront forcément.

  • Sont travailler durant l'heure éducation les basiques : Assis, couché, Marche en laisse., Rappel, Stop,
  • Pour s'amuser : Préparation aux DooggyGames en travaillant les exercices olfactifs par exemple ou un jeu particulier avec le clicker pour fixer l'attention et la complicité.

  • NB : Ne sont pas gérés dans ces cours "Éducation & Jeux", les chiens tendus avec les congénères ou phobiques. Des stages sont spécialement prévus pour eux.

Pré-requis :

Aucun pré-requis si ce n'est un chien sociable bien sûr.

Seules obligations :

Education amicale et positive, donc ... Pas de collier étrangleur, chainette, etc ...., Pas de laisse à enrouleur. Même en cas de dépannage, oubli, etc ... il n'y aura pas de dérogation. Collier étrangleur ou autre, le chien ne rentre pas sur le terrain !

Que faut-il amener ? Récompenses, Collier plat, laisse, longe, harnais, une gamelle ( sinon y'en a sur place), et surtout indispensable de la bonne humeur car ce sont aussi des maîtres qui se rencontrent et pas seulement des chiens.

Les Nonos

Sorte de carte de fidélité, je propose désormais de régler les activités collectives en Nonos ... Merci de prononcer "Nônôsse", nous sommes dans le sud-ouest tout de même.:-)

Ils permettent de participer aux activités collectives à tarif réduit.

Où cela ?

Sur le terrain DorBreizh à Prades.

Durée : 2 heures. 15h00 >17h00.

Pour rejoindre le terrain DorBreizh :


Afficher DorBreizh Patrick Aufroy sur une carte plus grande 

Pas d'école du chiot ?

Un peu de théorie pour changer mais surtout expliquer pourquoi je ne propose pas d'école du chiot.

L'école du chiot est basé sur un modèle systémique. Cela signifie qu'au bout d'un certain temps, les individus chiens en présence finissent par trouver un équilibre et que le groupe devient donc "stable". Ce modèle est exact car effectivement le groupe finit par trouver un équilibre.

Mais de quel équilibre parle-t-on ? les individus dans ce groupe sont-ils effectivement "heureux d'être là" ou au moins en "apprentissage positif "? ... Je ne le pense pas.

Les chiots livrés à eux-même comme cela se passe le plus souvent voire même privés de leur maitre vont très vite chercher à mettre en place une hiérarchie pour justement stabiliser le groupe. Mais qu'aura appris chacun des participants ? Les plus costauds (souvent les plus âgés ) auront appris (pardon de l'expression) à "foutre sur la figure" de tous les plus petits .... et les plus petits auront appris au mieux que "plus gros que moi et noir, c'est pas cool" et au pire auront appris " Je dois me méfier de tous les autres chiens ".

Quand la situation est reproduite chaque semaine, il y a évidement un renforcement de ces apprentissages et de son point de vue de chien pas tous positifs. Certes, chaque chiot communique avec d'autres mais qu'en ressort-il pour l'avenir ? Le plus costaud va arriver très vite vers ses congénères sûr de sa capacité à "mettre à plat vite fait" un autre chien, ... jusqu'à ce qu'il tombe sur un autre chien qui aura la même idée que lui.

Le moins costaud physiquement ou dans sa tête aura appris à se méfier et fera selon ses possibilités un choix pour éviter la potentielle interaction désagréable. Il choisira au mieux la fuite et deviendra un chien qui aura peur de ses congénères ou pire, un chien tendu voire agressif avec les autres chiens.

Même si je ne crois pas un seul instant qu'il faille connaitre le loup pour comprendre et éduquer un chien, je vous propose de voir l'album Facebook que j'ai consacré à quelques heures d'étude des loups en captivité vivants sur le modèle systémique mis en place dans la plupart des écoles du chiot.